Les droits des patients

«Les juristes connaissent souvent peu les soins et les soignants
souvent peu le droit», constate le professeur Hardy Landolt,
docteur en droit. Spécialisé dans le droit des soins, aussi bien
en tant qu’avocat qu’en tant que professeur, il est auteur et
directeur d’un centre de compétence pour le droit des soins. Le droit des soins est extrêmement complexe.

Lors d’un entretien avec le «Magazine ASD», Hardy Landolt
s’est concentré sur le thème des droits des patients – même
si une discussion d’ordre général sur les droits des patients
dans les soins ambulatoires s’avère difficile. Car la législation
et les décisions des tribunaux se focalisent souvent sur le domaine
stationnaire et les droits des patients sont réglementés
différemment selon les cantons. «Pourtant, ces discussions
sont d’une importance capitale. Non seulement parce
que nous devons protéger au mieux les droits des personnes
nécessitant des soins. Mais aussi parce que la dépendance aux
soins recèle un grand potentiel de situations conflictuelles,
dont l’ASD devrait se protéger au mieux en connaissant bien
la situation juridique», explique le professeur de droit.