Les collaborateurs de l’aide et des soins à domicile aiment leur travail

Les collaborateurs de l’aide et des soins à domicile à but non lucratif sont satisfaits de leur travail. Ce qu’ils aiment le mieux c’est d’avoir des responsabilités à assumer et de travailler de manière autonome, selon les résultats d’une enquête de l’Association suisse des services d’aide et de soins à domicile.

Le travail dans l’aide et les soins à domicile à but non lucratif est varié. Il est utile et satisfaisant. Etant souvent seuls auprès de leurs clients, les collaborateurs doivent travailler de manière indépendante, agir avec souplesse, savoir mettre des priorités et prendre les décisions justes au bon moment, ce qu’ils apprécient beaucoup.

Une enquête de l’Association suisse des services d’aide et de soins à domicile montre que les collaborateurs pensent rarement, voire très rarement quitter leur poste actuel. Cette conclusion est également étayée par leur taux de fluctuation peu élevé: celui ou celle qui travaille pour un service d’aide et de soins à domicile, lui reste souvent longtemps fidèle.

Voici en résumé les aspects positifs du travail dans l’aide et les soins à domicile qui sont les plus souvent mentionnés:

  • L’indépendance, l’autonomie et les responsabilités.
  • Le travail utile et satisfaisant permettant d’initier des processus de changement positifs et d’améliorer la situation des clients pris en charge;
  • La possibilité de suivre l’évolution des clients et de nouer des relations avec eux.
  • Les interventions variées, comprenant un large éventail de soins et nécessitant des compétences professionnelles, méthodologiques et sociales.
  • Le respect de l’autonomie des clients qui prennent les décisions par eux-mêmes.
  • La répartition idéale entre le travail indépendant et le travail d’équipe. Dans l’aide et les soins à domicile, il n’existe pratiquement pas de distance vis-à-vis de la hiérarchie ni de différences de statut et il est toujours possible de compter sur la solidarité d’une équipe bien rodée.
  • La collaboration importante et intéressante, par exemple avec les médecins de famille, les hôpitaux et les services sociaux.
  • Les soins de A à Z; le temps passé à domicile est réservé exclusivement aux clients et à leur proches. Les interventions auprès des patients ne sont pas constamment interrompues et, en général, elles peuvent être menées à bien.
  • La sécurité de l’emploi.
  • Le champ d’activités passionnant impliquant des déplacements à l’extérieur.

Concernant la satisfaction générale au travail, l’analyse statistique des valeurs moyennes montre qu’il n’existe pas de différences significatives entre la Suisse romande et la Suisse alémanique, entre les organisations en milieu urbain et rural, entre les différentes fonctions ou selon le nombre d’années de service. Parmi les aspects négatifs, les personnes interrogées mentionnent en particulier l’imprévisibilité des horaires de travail, le planning serré, des situations de clients parfois lourdes et la grande quantité de travail administratif.

Des places de travail et de formation attrayantes

Les aspects positifs du travail dans l’aide et les soins à domicile sont prédominants chez toutes les personnes interrogées. A côté des postes de travail attrayants (avec des possibilités de formation continue), l’Aide et soins à domicile à but non lucratif offre également des places de formation intéressantes. Les adresses des organisations d’aide et de soins à domicile se trouvent sur www.aide-soins-domicile.ch sous „Dans votre région“. Les personnes intéressées peuvent les contacter directement. Les offres d’emploi actuelles dans l’Aide et soins à domicile à but non lucratif peuvent être consultées sur www.spitexjobs.ch 

retour