L’Aide et soins à domicile soulage les hôpitaux pendant la pandémie du Covid-19

Pendant la pandémie du Covid-19, l’aide et soins à domicile soulage les hôpitaux en assurant les soins et la prise en charge professionnels à domicile des personnes à risque de Covid et des personnes contaminées, lorsque leur état le permet.

Grâce aux soins et à la prise en charge dispensés par l’aide et soins à domicile, les per-sonnes atteintes du Covid peuvent quitter l’hôpital plus rapidement, à condition que l’évolution de la maladie n’exige pas une surveillance 24h/24, ni l’utilisation d’un respirateur.
Par ailleurs, les hôpitaux peuvent laisser sortir les patients non atteints du Covid plus rapi-dement si ces personnes sont prises en charge chez elles par l’aide et soins à domicile. Ceci permet aux hôpitaux de garder des lits libres pour les patients atteints du Covid.
Au début de la première vague, les autorités n’avaient pas pleinement conscience de la fonc-tion importante de l’aide et des soins à domicile pour soulager les hôpitaux. «Depuis, nous constatons une meilleure prise en compte de l’aide et des soins à domicile pour surmonter la pandémie», déclare Marianne Pfister, directrice d’Aide et soins à domicile Suisse. La pandémie contraint les prestataires à renforcer la collaboration dans la chaine des soins par des voies non bureaucratiques, afin de combattre ensemble la pandémie et de prendre en charge le mieux possible les personnes concernées.
Au cours de la deuxième vague du Covid aussi, les organisations d’aide et de soins à domi-cile apportent une contribution importante à l’endiguement de la pandémie: depuis la prévention jusqu’au suivi des patients affaiblis par le Covid, en passant par les soins, y compris les soins palliatifs.
Afin de soigner et de prendre en charge les patients atteints du Covid à leur domicile, on fait appel à des professionnels de l’aide et des soins à domicile spécialement formés. Ceux-ci surveillent l’évolution de la maladie et peuvent prendre les bonnes mesures en accord avec le médecin de famille. Les professionnels veillent à ce que les clients mettent en oeuvre correctement les mesures d’hygiène de l’OFSP afin de se protéger et de protéger leur environnement. Ces interlocuteurs importants rassurent les clients par leur visites quasi journalières.

25 ans d’existence
En cette année marquée par les défis, l’organisation faîtière de l'Aide et soins à domicile à but non lucratif fête son 25e anniversaire. «L’aide et les soins à domicile sont une ressource indispensable pour notre pays» a déclaré le Conseiller fédéral Alain Berset au «Magazine Aide et soins à domicile». Les soins et l’assistance ambulatoires à domicile ont une histoire longue et mouvementée. Au XIXe siècle déjà, des aides communales et familiales s’occupaient des personnes malades et fragiles à leur domicile. Pendant très longtemps, les soins ambulatoires étaient organisés au niveau régional, voire local, si bien que la politique nationale de la santé s’en préoccupait peu et que leurs prestations n’étaient pas couvertes par la caisse-maladie. L’organisation faîtière nationale de l'Aide et soins à domicile à but non lucratif a été créée en 1995 afin de représenter au niveau fédéral, d’une voix unique et forte, les intérêts des soins ambulatoires en dehors de l’hôpital. Cette organisation est issue de la fusion de la Fédération suisse des services de santé communautaires

retour